À propos

Le Paris de Prévert est à la fois la ville où le poète a vécu et celle qui apparaît à maintes reprises et sous différentes formes dans son oeuvre.
Né à Neuilly, le petit Jacques a poussé telle une plante sauvage sur le terreau parisien, vers la gare de Lyon puis rue de Vaugirard, rue Férou, rue de Tournon, rue du Vieux-Colombier... au gré des (nombreux) déménagements familiaux. Pour l'enfant, Paris se transforme en livre ouvert. Aux jeunes années succède le nomadisme de la fleur de l'âge. Durant cette période, Prévert fait notamment ses classes auprès des surréalistes et fréquente la librairie d'Adrienne Monnier avant de prendre son envol créatif. Ce sera rue du Château, dans le 14e, puis à Saint-Germain-des-Prés et à Montmartre, quand Prévert élira domicile cité Véron derrière les ailes du Moulin-Rouge. La terrasse qu'il y partage avec Boris Vian devient rapidement l'un des hauts lieux de la pataphysique.



Dans l'oeuvre multiple de Prévert - théâtre, poésie, littérature, cinéma, chanson, collage... - la capitale est omniprésente, même quand les intrigues se déroulent ailleurs. Le Paris que nous montre Prévert, fortement marqué par un héritage surréaliste et cinématographique, met en avant l'humain, le quotidien des petites gens. La parole des titis parigots y est singulière et en perpétuel bouillonnement, fraîche, salvatrice et roborative.


Rayons : Littérature > Littérature argumentative > Essai littéraire


  • Auteur(s)

    Carole Aurouet

  • Éditeur

    Parigramme

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    13/04/2017

  • Collection

    Photos Petits Prix

  • EAN

    9782840969938

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    118 Pages

  • Longueur

    28.1 cm

  • Largeur

    20.3 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    620 g

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Broché  

Carole Aurouet

Carole Aurouet est maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée. Elle est l'auteur, entre autres, de Prévert, l'humour de l'art (Naïve, 2007), Petit Jacques deviendra Prévert (Rue du monde, 2011), L'Amitié selon Prévert (Textuel, 2012), Le Cinéma dessiné de Jacques Prévert (Textuel, 2012), Les Enfants du paradis. Le Scénario original de Jacques Prévert (Gallimard, 2012), Émile Savitry. Un récit photographique de La Fleur de l'âge (Gallimard, 2013), Le Cinéma des poètes. De la critique au ciné-texte (Le Bord de l'eau, 2014).

empty