La couverture du soldat
 / 

La couverture du soldat

Traduction GENEVIEVE LEIBRICH  - Langue d'origine : PORTUGAIS

Résumé

« J'étais la fille d'un hasard, d'une bêtise de jeunesse, de l'exubérance du corps... Alors j'étais responsable de ce que cette barque noire soit venue couler à notre porte. » Emma découvre qu'elle est la fille du jeune frère de son père, chassé par la famille et dont elle ne connaît que les dessins d'oiseaux qui jalonnent ses voyages à travers le monde. Elle va aimer passionnément ce père étrange qui lui a donné sa couverture de soldat et son revolver. Puis, adolescente, elle assiste à la lente destruction par la famille de l'image de l'absent. Lídia Jorge écrit ici un roman poignant, direct, limpide, d'une force incroyable, qui vous tient prisonnier bien au-delà de sa lecture. Un livre exceptionnel.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782864249177
  • Disponibilité Indisponible
  • Nombre de pages 222 Pages
  • Longueur 19 cm
  • Largeur 12 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 226 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Lídia Jorge

Lídia Jorge est née à Boliqueim dans l'Algarve en 1946. Diplômée en philologie romane de l'université de Lisbonne, elle se consacre très tôt à l'enseignement.ÿEn 1970, elle part pour l'Afrique (Angola et Mozambique), où elle vit la guerre coloniale, ce qui donnera lieu, plus tard, au portrait de femme d'officier de l'armée portugaise du Rivages des murmures (Métailié, 1989).ÿRevenue à Lisbonne, elle continue d'enseigner, puis arrête cette activité au profit de fonctions auprès du conseil pour la communication sociale.ÿLa Forêt dans le fleuve, 2000 a eu le Prix Jean Monnet 2000 (Cognac) Le Vent qui siffle dans les grues, 2004 a eu le Grand Prix du Roman de l'Association Portugaise des Ecrivains 2003, Premier Prix « Correntes d'escritas » 2004 (Povoa da Varzim, Portugal), Prix Albatros de la Fondation Günter Grass 2006 (Allemagne).

empty