Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

De fer et de verre ; Victor Horta et la Maison du Peuple
 / 

De fer et de verre ; Victor Horta et la Maison du Peuple

À propos

C'est d'abord l'histoire d'un lieu prestigieux, la Maison du Peuple, bâtie en 1895 par Victor Horta en plein coeur de Bruxelles, inaugurée en grand pompe dans la clameur de L'Internationale et des slogans du monde ouvrier...L'architecte rompait avec le style prudent de ses prédécesseurs, innovait avec la ligne courbe, l'asymétrie, l'honneur rendu au fer, au verre, à la lumière. Bref, celui qui révolutionnait l'art de bâtir et devenait un des maîtres de l'Art Nouveau, offrait au jeune Parti Ouvrier Belge un lieu à la hauteur de ses aspirations. C'est aussi l'histoire d'une ville, de deux guerres traversées, des transformations sociales et du progrès à tout prix qui mènera à la démolition du chef-d'oeuvre, décidée, à peine 70 ans plus tard, par ceux-là mêmes qui l'avaient fait construire.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Architecture / Urbanisme > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782874495434

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Nicole Malinconi

Nicole Malinconi, italo-belge, vit en Belgique. Son expérience d'assistante sociale dans un service d'obstétrique et sa découverte d'écrivains tels que Nathalie Sarraute et Marguerite Duras lui donne l'occasion de publier son premier livre, Hôpital silence (Minuit, 1985), salué par une critique unanime. Marguerite Duras en fera la critique, et préfacera une nouvelle édition de l'ouvrage. Elle a reçu de nombreux littéraires, dont le prix Rossel (Belgique).ÿDéjà publié(s) :Nicole Malinconi a également publié, en Belgique : Nous deux (1993), Da Solo (1997), Rien ou presque (1997), La porte de Cézanne (2006). Vous vous appelez Michelle Martin (Denoël, 2008), consacré à la femme de Dutroux, a soulevé de nombreuses polémiques. Et aux éditions de l'Aube : Au bureau (2007) ; Gueules cassées. Scènes de la mondialisation (novembre 2010).

empty