Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Eugène Savitzkaya ; le coeur des mots
 / 

Eugène Savitzkaya ; le coeur des mots

(Directeur)

À propos

Eugène Savitzkaya est un magnifique écrivain, un poète rare, dont la langue matérielle et concrète ouvre pourtant sur une féérie singulière. Une oeuvre comme une forêt, avec la rude écorce et le lutin. Tant pis pour ceux qui n'ont pas lu Sang de chien (Minuit, 1989), Marin mon coeur (Minuit, 1992) ou, plus récemment, Propre à rien (Didier Devillez, 2010), ils ne savent pas ce qu'ils ratent : ce prodige dans leur dos ! » Voilà ce qu'écrivait Éric Chevillard dans Le Monde en avril 2013. C'est à une exploration patiente de cette forêt, à une description précise de cette langue matérielle et concrète, à une rencontre face à face avec ce prodige, ce poète rare et ce romancier magnifique que se voue le présent volume - la première monographie universitaire consacrée à Eugène Savitzkaya. Les principaux spécialistes de l'écrivain, venus de toute l'Europe, se sont réunis ici pour aborder aussi bien sa poésie que ses romans, selon diverses approches scientifiques et au gré de sensibilités intellectuelles variées. À travers ces regards contrastés, l'oeuvre de Savitzkaya apparaît à la fois dans son étonnante diversité et dans son unité singulière. Une bibliographie et un texte inédit de l'écrivain, ± Faillite ou Les Travaux de Hans Weber Evorian », complètent le dossier.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres > Genres littéraires et littérature comparée

  • EAN

    9782875930002

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Laurent Demoulin

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Laurent Demoulin enseigne à l'université de Liège, au département de langues et littératures romanes. Il a dirigé ou codirigé des numéros de la revue "Textyles" sur François Jacqmin, Jean-Philippe Toussaint et Eugène Savitzkaya, ainsi qu'un "Cahier de l'Herne" consacré à Georges Simenon. Il est l'auteur d'un pamphlet, "l'Hypocrisie pédagogique" (Talus d'approche, 1999), qui fit quelque bruit, d'une étude sur Francis Ponge, "Une rhétorique par objet" (Hermann, 2011), et de trois recueils de poèmes : "Filiation" (Fram, 2001), "Trop tard" (Tétras Lyre, 2007) et "Même mort" (Fram, 2011).

empty