Ramuz, l'écriture comme absolu
Ramuz, l'écriture comme absolu
 / 

Ramuz, l'écriture comme absolu

À propos

Tout le monde croit connaître le plus célèbre des Vaudois. Mais qu'est-ce qui constitue le coeur du projet littéraire de C. F. Ramuz (1878-1947)? La passion de l'absolu, qui anime chez lui le besoin ardent de découvrir, en l'Homme, ce qui demeure, sous ce qui passe. Derrière le dandy distant et sûr de lui, toisant ses lecteurs, se cache un homme fébrile qui ne songe qu'à l'élémentaire, l'universel, la beauté, la grandeur, la plénitude, la permanence, autres noms de l'être et d'un absolu dont il éprouve une nostalgie sans fin. Si Ramuz a passé sa vie à bâtir un univers clos sur lui-même, n'est-ce pas parce qu'il y voyait le seul substitut à sa portée d'une unité irrémédiablement perdue? «Asseoir l'objet passager dans l'éternité», note-t-il dans son Journal en 1943. Ramuz, ou l'écriture en quête d'immortalité...

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782884744379

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    17.1 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    90 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Stéphane Pétermann

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Stéphane Pétermann est responsable de recherche au Centre de recherches sur les lettres romandes de l'université de Lausanne.

empty