Le cinéma enragé au Japon
 / 

Le cinéma enragé au Japon

À propos

Le Cinéma enragé japonais propose de s'éloigner des grandes avenues cinématographiques japonaises pour s'intéresser aux productions alternatives et transgressives. Films extrêmes, brûlots révolutionnaires érotiques, oeuvres désenchantées (cyber)punk ou productions violentes aux forts relents sociaux. Dans un style clair et épuré, Julien Sévéon passe en revue quelques grands noms du cinéma indépendant et souvent déviant. Avec Koji Wakamatsu, Sogo Ishii, Katsuya Matsumura, Shinya Tsukamoto, Hisayasu Sato et ceux qui les entourent, c'est toute l'histoire de la jeunesse nippone des années 1960 à nos jours qui défile. Passionnante initiation pour les néophytes en la matière, et riche source d'informations inédites pour les plus avertis, l'ouvrage parle de cinéma, avec intensité et conviction, mais aussi de la société japonaise. Il est enrichi de nombreuses illustrations et d'entretiens récents et plus anciens avec des cinéastes chevronnés ou émergents.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie

  • EAN

    9782915083415

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    350 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    16 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Julien Sévéon

Spécialiste des cinématographies d'Extrême Orient et du cinéma populaire, Julien Sévéon écrit régulièrement sur le sujet dans la presse française (Mad Movies, Animeland.) et internationale (Dark Side en Angleterre, Asian Cult Cinema aux USA, Metro en Australie.). Rédacteur en chef du magazine Mad Asia et des numéros spéciaux Cinémas d'Asie et Grindhouse de Mad Movies, il est l'auteur de trois livres : Le cinéma enragé au Japon, Blaxploitation 70's Soul Fever, et Category III, sexe, sang et politique à Hong Kong et a collaboré à de nombreux ouvrages thématiques (Le cinéma thaïlandais ; Zombies ! ; Kami et mécha, imaginaire japonais...).

empty