La guerre psychologique ; des origines à nos jours

À propos

Agir sur l'esprit de l'adversaire pour le contraindre à la capitulation parfois même sans avoir à livrer combat, tel est le rêve secret de tous les chefs de guerre et stratèges militaires depuis la plus Haute Antiquité. Si le terme de "guerre psychologique" fait son apparition au cours de la première moitié du XXe siècle, son usage s'inscrit dans la nuit des temps. Il est ainsi au coeur du plus ancien traité militaire de l'histoire, tandis que ses manifestations se font sentir aussi bien dans la Grèce de Périclès que dans l'Empire romain. Devenu l'élément central de la guerre totale dont les préfigurations remontent à la Révolution française, le phénomène moderne de la guerre psychologique connaît un développement considérable entre 1914 et 1945 avant de s'imposer comme le ressort profond de la guerre froide, véritable lutte planétaire dans le domaine des idées et des esprits dans laquelle tous les moyens - diplomatie, terreur, luttes sociales, noyautage, actions clandestines, opérations publicitaires, etc. - sont utilisés à l'exception de la guerre générale. La chute de l'Union soviétique n'a pas pour autant mis fin à la guerre psychologique. Elle est au contraire plus que jamais d'actualité alors que depuis une quinzaine d'années, les progrès continus en matière de systèmes d'information et de communication et surtout le développement spectaculaire du réseau mondial Internet lui offrent de nouvelles perspectives d'expansion. Un éclairage accessible à tous sur l'histoire de cette lutte des consciences dont la propagande ne constitue qu'un des aspects. A l'heure où l'étude des nébuleuses terroristes, des réseaux d'influence auprès des médias, de l'infiltration d'éventuels agents revêt une importance nouvelle, la guerre psychologique s'impose partout, y compris dans les secteurs extramilitaires de nos sociétés contemporaines marquées par une médiatisation à outrance.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782915960402

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    396 Pages

  • Longueur

    30.3 cm

  • Largeur

    21.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Villatoux

Paul  Villatoux  est  docteur  en  histoire.
Il  a  publié  plusieurs  dizaines  d'articles
sur  l'histoire  militaire  et  un  ouvrage  sur
La  guerre  psychologique,  des  origines  à
nos  jours.  Chez  Nouveau  Monde,  il  a
notamment  présenté  la  réédition  de
Croisade  en  Europe  de  Dwight
Eisenhower  et  Hitler  parle  à  ses
généraux.

empty