Rousseau et Genève ; du premier discours au contrat social, 1749-1762

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par SYLVIE KLEIMAN-LAFON

À propos

Les idées politiques de Rousseau exercent toujours une influence profonde dans les controverses contemporaines sur le rôle de l'Etat, de la démocratie et de l'économie. D'où viennent-elles ?

Au siècle des Lumières, Genève a été un véritable laboratoire d'idées, d'arguments et de revendications politiques. Helena Rosenblatt nous y introduit et montre en détail comment Rousseau a articulé sa pensée en réaction aux événements et aux discussions politiques qui ont agités les Genevois dans la première moitié du XVIIIe siècle.

En opposition aux protagonistes de l'idée du "doux commerce" et des bénéfices du luxe, Rousseau développe sa défense des vertus républicaines ; son rejet des théories du droit naturel - utilisées par les patriciens pour justifier le devoir d'obéissance - le conduit peu à peu à formuler sa propre conception de la souveraineté populaire.

Mais Genève n'a pas seulement été une source d'inspiration. La petite république est également une toile de projection pour Rousseau - c'est là où ses idées devaient conduire à des réformes.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Helena Rosenblatt

  • Traducteur

    SYLVIE KLEIMAN-LAFON

  • Éditeur

    Markus Haller

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    19/09/2019

  • Collection

    Modus Vivendi

  • EAN

    9782940427376

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    546 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty