Anders Petersen
Anders Petersen
 / 

À propos

«L'ancien élève et ami de Christer Stromhölm reste comme toujours attaché à l'humain, à son énigme, à sa solitude et à la profondeur des sentiments complexes qu'il a su mettre en évidence aussi bien à l'hôpital psychiatrique qu'en prison. Pour aboutir à cette profonde « vérité », il vit avec ceux qu'il photographie. Il résume parfaitement le dilemme qui est le sien : « Je sais que pour faire de bonnes photographies, pour être à la distance juste, il faut que j'aie un pied dedans et un pied dehors. Mon problème, c'est que je finis toujours par avoir les deux pieds dedans !
Cela date du tout début, quand, en 1967, il s'installe pour trois ans dans un bistrot du port de Hambourg, le café Lehmnitz, hanté par les marins en goguette, les prostituées, les paumés et les alcooliques du quartier. Là, on boit, on danse, on s'aime, on pleure, on chante. Anders vit là, prend des photos au vol et dresse un portrait bouleversant d'une humanité en dérive qu'il aime profondément. Et il révèle, dans des situations de marginalisation, une intensité et une vérité rares des sentiments. Poète d'un monde souvent noir, raisonnable à sa manière parce qu'excessif, Anders Petersen est en constante prise de risque.»

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9791092265101

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    170 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Broché  

Anders Petersen

Anders Petersen est né en 1944, à Solna (Suède). Il a vécu à Karlstadt (Värmland)
et à l'âge de 14 ans y a rencontré les artistes Karin Bodland et Lars Sjögren. En
1961 il demeure quelque temps à Hambourg afin d'apprendre l'allemand, il écrit et
peint. Cinq ans plus tard il fait la rencontre de Christer Strömholm, le grand photographe
suédois, devient son élève et noue une amitié durable avec lui.
En 1967, Petersen commence sa carrière de photographe, dans un bar de
Hambourg, le Café Lehmitz. Il y prendra des photographies pendant trois ans, et y
exposera 350 tirages.
/> En 1973, il publie son premier livre Gröna Lund, consacré à un parc de loisirs. En
1974 il est diplômé de la Swedish Filmschool, Dramatiska Institutet (Stockholm).
En 1978 paraît en Allemagne le livre Café Lehmitz, qui le fait connaître dans le
monde entier.
A partir de 1984, il consacre plusieurs séries et plusieurs livres aux lieux d'enfermement
: Prison, hôpital psychiatrique, et également à une maison de retraite.
Il s'attache depuis lors à une photographie mêlant les genres du journal intime, du
voyage, du documentaire personnel.
En 2003 et 2004, Petersen enseigne la photographie à Göteborg. Il prodigue son
enseignement au cours de résidences et d'ateliers en Suède et à l'étranger (Europe,
Asie, Etats-Unis). Petersen s'est vu décerner nombre de prix et de distinctions
tant pour ses photographies que pour ses livres, ainsi en 2012 le Prix Aperture
Paris Photo pour City Diary. En 2003, il a reçu le Grand prix du photographe des
Rencontres Internationales de la Photographie d'Arles.

Christian Caujolle

Christian Caujolle (né le 26 février 1953). Entre 1981 et 1986, il devient le rédacteur en chef chargé de la photographie
à Libération. À ce titre, conçoit les numéros spéciaux consacrés à Jean-Paul Sartre et Jean Cocteau.
Il est également l'un des fondateurs et le directeur artistique de l'Agence VU. Il est l'auteur de nombreuses monographies
liées au monde de la photographie. ( Lartigue, Klein, Salgado, Beard...)

empty